© 2019
Jardins par Damien Derouaux

Un jardin dans les prairies

La propriété est située dans les champs au sommet d'une colline. Le paysage des alentours est époustouflant. L'idée principale est d'ouvrir le jardin vers le paysage en créant différentes fenêtres visuelles. Celles-ci contrôlent la puissance du panorama qui concurrence la quiétude du jardin. Ainsi, le paysage est découvert pas à pas et fait partie intégrante du jardin. Quelques morceaux de haies sont donc plantés dans les limites. Elles rappellent les anciennes techniques agricoles, donnent une maturité au jardin et protègent du vent.

Les fonctions sont combinées et intégrées. Par exemple, la cabane de jardin est intégrée dans un « cirque » pour le chien où des ouvertures y sont percées pour son interaction au jardin. 

Le potager est développé dans un cercle et est entouré de haies. Une clôture intégrée le protège des sangliers, qui se rapprochent de plus en plus des maisons.

La terrasse principale est délibérément déconnectée de la maison pour profiter au maximum du soleil couchant.

Un chemin traverse le jardin avant de mourir dans le paysage; il est un élément flagrant d’invitation au jardin. En fin de parcours, l'utilisateur est invité vers une autre zone dans le fond du jardin. Il s’agit d’une terrasse surélevée et protégée par une plantation massive. Il est un jardin contemplatif caché du reste du jardin et s’ouvre sur le paysage lointain.